Soviétisation et désoviétisation de l’histoire en Ukraine. Aspects institutionnels et méthodologiques

L’historiographie soviétique se définissait fièrement comme «marxiste-léniniste». Dans le contexte de désorientation méthodo- logique qui fit suite à la dissolution de l’URSS, l’historien canadien Orest Subtelny conseilla à ses collègues ukrainiens de ne pas se détour- ner trop précipitamment de la méthodologie marxiste, la seule qu’ils connaissaient (Subtelny, 1993, p. 42). Personne ne se sentit alors par- ticulièrement inspiré par ce conseil, et les historiens ukrainiens s’éloi- gnèrent incroyablement vite du «marxisme-léninisme». Toutefois, la facilité avec laquelle le changement se fit n’était pas le signe d’une capacité particulière des historiens à revoir leurs positions théoriques avec un œil plus critique.

При копіюванні матеріалів прохання посилатись на сайт.